Wednesday, 9 September 2015

QUAND LA TECHNOLOGIE SE MET AU SERVICE DE L’ART GRÂCE À SIGAL MAGEN by SaHaD

"Femme à chapeau à larges bords" by Sigal Magen


L’univers de l’art contemporain est aussi vaste et éclectique que peut l’être toutes les possibilités qu’offre les découvertes qu’a connu le siècle dernier, et a fortiori le siècle actuel, dans nombre de domaines aux secteurs d’activité aussi variés que le sont les espèces dans la nature.
Sigal Magen vient du monde de la technologie et du Hi-Tech, dans lequel elle a évolué pendant vingt-cinq ans, avant de décider de suivre d’autres vents et s’est orientée vers la peinture. Le lien qui la rattache avant tout à son nouveau domaine de prédilection, c’est le lien particulier qui s’instaure avec le public venu de n’importe quelle communauté grâce à l’impact sensoriel que peut produire chaque création artistique. Sigal se voit comme un pont entre deux univers : elle utilise comme un outil de médiation social, et grâce à son savoir sur les technologies, elle est en mesure de proposer des projets uniques  par la création simple et rapide. Elle a pour cela participé à différents projets à travers tout Israël, comme avec le livre « Le gâteau de la Paix de Neema et Naïm », qui raconte l’histoire d’enfants de maternelles Juifs et Arabes qui ont préparé ensemble le « Gâteau de la Paix ». Ou encore avec le livre « Moussa veut être gardien de but », un livre digital en hébreu et arabe qui prépare dans le cadre d’un cours sur la créativité et la technologie, la jeunesse arabe d’un village dans le nord. Ainsi que des projets internationaux, comme « A Special Cake » (« Un Gâteau Spécial »), réalisé avec une famille allemande, et que l’on peut trouver sur Amazon.
Aujourd’hui, Sigal Magen commence son esquisse sur IPad, une technique qui lui permet beaucoup souplesse et qui est adapté à tout le monde – autant aux enfants qu’aux personnes handicapées que Sigal a pu rencontrer dans son travail. 
Avec la publication de plus de deux cent livres et plusieurs expositions en Israël et à l’étranger, Sigal Magen croit avant tout à l’entrée de l’art dans la vie quotidienne. A l’instar de l’exposition « Venez, repeignons le monde ! », pour laquelle elle a choisi d’exposer dans un Pub de Haïfa, dans l’optique de que si les gens ne vont pas à l’exposition, c’est l’exposition qui ira à eux ! Et de cette initiative est venue par la suite toute une gamme de vaisselle et d’objets du quotidien : « Kelim Meousharim » (« Outils Approuvés), que vous pouvez retrouver sur Facebook.

SaHaD
(Texte publié dans le blog Times of Israel)

Pour plus d'informations sur l'artiste, contacter : art.drenaline@yahoo.com