Monday, 26 September 2016

L’ART DE RENDRE BELLE UNE MARIÉE by SaHaD


La nouvelle « Tehila » de l’auteur  israélien S. J. Agnon, a pour personnage principal une femme de Jérusalem, de ces femmes intemporelles, comme les pierres de la ville, que tout le monde reconnaît sans jamais vraiment la connaître ; « Jérusalem attend de tous ses yeux le retour du peuple d’Israël, aussi ceux qui arrivent se gravent dans notre cœur et nous ne les oublions pas. » (« Tehila », S. J. Agnon). Aline Rivka est l’une de ces héroïnes modernes, inscrite dans l’histoire des mariées de la capitale. Coiffeuse de formation, de la capitale de la mode à la française à la capitale éternelle d’Israël, où elle est arrivée il y  près de trente ans.
C’est à Paris que Aline a fait ses premières armes au théâtre, où elle était responsable des créations de coiffure pour les différents rôles, également sur la mise en forme des perruques d’époque, chef coiffeur à l’Opéra de Lyon, puis à la télévision, et dans divers salons et en fidélisant une clientèle privée. A son arrivée à Jérusalem, Aline retrouve une place au fameux théâtre Khan, et très vite son ascension est fulgurante – tous les salons de la ville reconnaissent son talent et surtout l’originalité de sa dextérité et la modernité de ses coiffures. Aline sait comment mettre en valeur le visage des femmes. C’est tout naturellement que les futures mariées de toute la ville – qui se transforment en belles de jour sous ses doigts – font appel à sa magie et créativité, et se fidélisent pour la plupart car depuis une dizaine d’années, Aline est devenue spécialiste dans l’art de coiffer, styliser et rendre du mouvement à la perruque. Aujourd’hui, Aline travaille au salon de Ronit Elkouby, au Kanyon Mal’ha de Jérusalem, dans le salon de coiffure de Avi Kavim, est la clientèle est principalement composée de femmes venues des quatre coins de la ville : celles qui ont besoin d’une bonne coupe pour redonner du volume à leurs cheveux, ou pour un essayage en grande pompe avant le jour J, ou encore celles qui viennent redonner un coup de peigne et de fraîcheur à leur perruque quotidienne ou des grandes occasions.
Parce que la coiffure est un art qui prend soin de s’adapter à toutes les femmes, tous les visages, tous les goûts, tous les types de cheveux, Aline Rivka est l’une de ces artistes de l’ombre qui travaille pour sublimer la beauté naturelle de chacune.

SaHaD
(Article publié dans Le Petit Hebdo)